Fiches domiciliaires

2017
568 tirages
Impression sur papier imprimante recto-verso
Photographies © Mélina Farine

Des milliers de fiches domiciliaires recensant la population messine entre 1893 et 1970 sont stockées et non indexées, pour le moment, dans les locaux des Archives Municipales de la Ville de Metz. Elles sont donc, non visibles sur le site internet. À l’occasion d’une exposition collective au sein de leurs locaux intitulée « Chroniques de l’invisible : archiver le présent – présenter les archives », 568 fiches ont été photographiées puis assemblées sous la forme d’un bloc. Elles ne représentent qu’une infime partie des fiches existantes.

Ces fiches peuvent être présentées au public selon deux conditions. La première est de supprimer la religion de la personne recensée ainsi que son adresse et éventuellement son ou ses déménagements n’excédant pas 50 ans.

Le processus créateur se met en place à ce moment précis. Les éléments énoncés, s’ils étaient présents sur les 568 fiches domiciliaires, ont été supprimées par grattage. Ce procédé reprend les formes de censure des états totalitaires et une forme de pression et de contrôle sur la population.
Les fiches sont en langue française et allemande et présentent différentes couleurs et typographies évoquant diverses périodes de l’Histoire (annexion de la Moselle).