2018
Quatre-vingt-quatre portraits dessinés ou imprimés
Impression sur papier photo mat
Contre-collage sur dibond – encadrement sur chêne brut
970 x 1360 mm

Cette installation fait état d’un croisement de deux fonds, l’un provenant d’archives privées et l’autre, de la base
de données de La Conserverie. Ces images convoquées présentent des personnes seul.e.s dans des cadrages photographiques.

Les images ont été scanées puis recadrées sur le portrait
de chacun. Ceux qui présentaient des altérations liées à la technique photographique et au temps ont été redessinés tandis que les portraits restés intactes ont été simplement imprimés.
Ces images laissées-pour-compte ou indexées dans un fonds ressurgissent dans un contexte artistique. Le geste du dessin revient lentement sur chaque visage, attirant le regard du spectateur sur les détails présents dans ces portraits. L’action dessine en creux l’oubli pour qu’il ne subsiste pas et fasse ressurgir finalement la multitude d’individualités.

Vue de l’exposition Présences dissimulées à la galerie La Conserverie visible du 29 novembre 2018 au 9 février 2019 Photographies © Mélina Farine